Présentation de l'association

L'Association ESPOIRS (Education et Savoir-faire Participant à des Objectifs d’Industrialisation Raisonnée au Sénégal) est une association humanitaire pour le Sénégal qui travaille dans les domaines de :

  • EDUCATION
  • FORMATION et INSERTION PROFFESSIONNELLES 
  • SANTE PUBLIQUE

Les actions sont menées suivants trois axes principaux:

  • RECUPERATION et ENVOIS de MATERIELS
  • JUMELAGES et CORRESPONDANCES
  • PARRAINAGES de SCOLARISATION 

Toutes ces actions sont ciblées et mises en place sur la base de demandes formalisées de porteurs locaux. Elles sont ensuite réalisées sur décision de l'AG au terme du processus de validation incluant obligatoirement une visite d'évaluation.

En cours de mise en place et après le solde de l'action des visites de contrôle sont réalisées à une fréquence à peu près annuelle par des membres de l'association.

Ces actions peuvent être des aides par apport de moyens complémentaires, de fournitures, etc.., mais elles peuvent être intégrées dans le cadre de projet complet piloté par ESPOIRS en collaboration avec les collectivités locales et les établissements. (voir ci-dessous le chapitre Projet)

 

CREATION

La création de l’association  a été décidée par les 4 membres fondateurs suite à des contacts avec une organisation Sénégalaise, la Fondation KHIDMA, dont les objectifs majeurs sont -- « de pallier l’insuffisance de structures d’éducation formelle et de formation professionnelle dans le district de Touba au Sénégal".

L’association créée en France avait donc pour objectif principal d’apporter son soutien à la Fondation KHIDMA de travailler en priorité pour elle, mais  aussi pour toute autre organisation sénégalaise dont le besoin est exprimé, et ceci en fonction :

  • des ressources et possibilités de l’association
  • du type de besoins exprimés par les différentes organisations
  • des étapes de réalisation du projet KHIDMA et de leurs besoins associés
  • des étapes de réalisation des autres projets déjà en cours

C'est dans cet esprit que l'Association a effectué un premier envoi de matériel en février 2009 à destination de la Fondation Khidma mais aussi du District Sanitaire de Touba (devenu depuis l'Hôpital Ndamatou), d'une Ecole Maternelle de Touba: L'Ecole Privée Cheikh Abdoul AHAD MBacké et de l'Ecole Publique Elémentaire HLM 4B de Dakar (voir Nos réalisations, premier envoi)

La Fondation Khidma n'ayant pas complètement répondu aux critères de vérification réguliers de l'association, ce projet a été abandonné par ESPOIRSen 2012

 

PROJETS

Un autre dossier important concerne l'Ecole Publique Elémentaire HLM 4B de Dakar où l'Association a décidé de réaliser un projet global incluant le renouvellement complet du matériel des 12 classes existantes, la mise en place d'une cellule informatique, la réfection des toilettes et le garnissage de la bibliothèque.

Ce projet, démarré en 2009 est maintenant arrivé à son terme et l'ensemble du programme prévu a été réalisé avec le soutien de la municipalité de Nanterre et la réalisation de certains travaux par la ville de Dakar. Le dossier fin de projet a été validé en Janvier 2014.

Un autre projet de rénovation d'école a été détecté et démarré en 2013. Il concerne l'Ecole Publique Elémentaire Médina Cherif 2 de Dagana.

Il prévoit le renouvellement du mobilier scolaire des 6 classes de l'école, la dotation en matériels pour une salle informatique, la création d'une bibliothèque scolaire et la dotation en équipements sportifs.

Dans le cadre de ce projet, un bâtiment spécifique dédié à la salle informatique et à la bibliothèque a été réalisé par le Ministère de l'Education sénégalais, ainsi qu'un nouveau bloc toilettes, ESPOIRS se chargeant du reste de ce projet qui devrait se terminer fin 2016.

Enfin notre association a été sollicitée par la municipalité de Nanterre fin 2014 pour prendre en charge un dossier identique pour une école de Pikine, Nanterre et Pikine étant liées dans le cadre du FALP(Forum mondial des Autorités Locales de Périphéries - pour des métroples solidaires).

Ce projet qui concerne l'école Publique Elémentaire El Hadji Iba Sene (près de 1500 élèves) est d'une taille encore supérieure aux précédentes actions de ESPOIRS, et sera réalisé en collaboration avec la ville de Nanterre, la ville de Pikine et la commune de Pikine Ouest.

Il sera mené par une équipe projet dirigée par l'association ESPOIRS.

Compte tenu de son importance, ce projet qui démarrera réellement en 2016 devrait se terminer très certainement au delà de 2019

 

AIDES CIBLEES

 D'autres cibles ont donc été également détectées, analysées, validées par l'association et ont fait, font ou vont faire l'objet de réalisations de sa part:

  • l'Hôpital Ndamatou de Touba
  • La Pouponnière des Soeurs Franciscaines Missionnaires de Marie, Quartier Médina à Dakar
  • l'Ecole Privée Cheikh Abdoul Ahad Mbacké de Touba (EPCAAM)
  • l'Ecole Sileye Guisse Quartier des Parcelles Assainies dans la banlieue de Dakar 
  • la Case des Tout-Petits, les Groupes de Jeux et les Ecoles élémentaires 1, 2 et Thiabouguel du village de Ndiagne
  • L'Association des Femmes pour le Développement de Touba (AFDT))
  • L'école du village de Thiallaga
  • L'école du village de Keur Ndiouga

C'est ainsi que 2010 a vu l'envoi en 2 fois de 70 mètres cubes de matériels (15 en Juillet et 55 en Octobre) à destination de l'Ecole Publique Elémentaire HLM 4B, de l'Ecole Franco-Arabe Cheikh Abdoul Ahad MBacké, de la Pouponnière des Soeurs Franciscaines Missionnaires de Marie et du District Sanitaire de Touba. (Voir nos réalisations Deuxième et Troisième envois)

Il en a été de même en 2012, 2013 et 2014 années qui ont vu chacune l'envoi de 60 mètres cubes de matériels, pour compléter les dotations précédentes et commencer celles des villages de Ndiagne et de Dagana. (Voir nos réalisations Quatrième, Cinquième  et Sixième expédition)

 

JUMELAGES et CORRESPONDANCES

Un contrat de partenariat a été signé entre l'Ecole Sileye Guisse de Dakar, l'ITEP AGREA de Créon (33) et ESPOIRS. Ce contrat prévoyait une correspondance entre les élèves des 2 écoles, des relations entre les équipes pédagogiques et dirigeantes des établissements et la recherche de matériels par l'ITEP de Créon pour son homologue de Dakar. ESPOIRS a assuré la supervision de ce "jumelage" et managé le transfert du matériel de la France vers Dakar sur le plan logistique et financier.

C'est d'ailleurs dans cet esprit que ESPOIRS a transféré dans son container de mars 2013 quelques mètres cubes de matériels, livres et fournitures récupérés par les enfants de l'ITEP et leurs éducateurs à l'Ecole Sileye Guisse.

Ce contrat prévu jusqu'à l'expédition de fin 2013 n'a pas été renouvelé

Le même type de contrat  a été signé entre ESPOIRS, une école du village de Ndiagne et un Centre de Loisirs de Nanterre et ce "jumelage" a vu depuis sa création des échanges de courriers réguliers entre les 2 établissements.

Une correspondance identique devrait démarrer entre l'école de Dagana et l'école Georges Vallée de Lamnay (72) avec un premier envoi de courrier sur Mai 2015

 

PARRAINAGES de SCOLARISATION

Enfin un dernier axe a été décidé au sein de l'association. Il concerne le parrainage d'enfants en vue de leur scolarisation. Un projet de contrat de parrainage peremettant le parrainage directement par l'Association ESPOIRS, mais aussi par des particuliers sous le contrôle d'ESPOIRS a été établi et validé par ESPOIRS et le Groupe projet 2000 qui gère l'école Sileye Guisse de Dakar.

C'est ainsi que dès la rentrée scolaire 2011/2012, une petite fille de 4 ans, Hassanatou, est entrée en maternelle grâce à l'association et que deux garçons, Libasse et Papis Aliou, ont pu démarrer ou continuer le cycle primaire, parrainés par des particuliers. Un quatrième enfant, un garçon prénommé Mouhamed est venu grossir les rangs de l'école grâce à ESPOIRS à la rentrée 2012/2013 et lors de la rentrée scolaire 2013/2014, c'est une petite fille de 3 ans et demi, Fatoumata qui a été parrainée par un particulier sous le contrôle de ESPOIRS.

La rentrée 2014 a vu la scolarisation d'une petite fille supplémentaire en maternelle, Ouleye, et ce devrait être le cas aussi à la rentrée 2015.

 

PARTENARIAT ASSOCIATIF

Afin de mieux encore réaliser ses objectifs et aider le maximum de personnes, l'association a pour volonté de mettre en place des partenariats avec d'autres organisations (associations, établissements scolaires,...) chargées de mener à bien des projets ou parties de projets, notre association gardant la supervision du projet et la partie logistique vers les destinataires au Sénégal. Une tentative infructueuse a été menée avec une association de collègiens de Nanterre mais d'autres contacts esaient d'être établis.

 

FONCTIONNEMENT

93 personnes étaient adhérentes à l'association en Avril 2015, majoritairement en France.

11 membres Correspondants au Sénégal chargés de nous représenter sur place, de détecter et suivre nos différents projets, de régler les formalités et problèmes administratifs ainsi que 3 membres au Luxembourg, 2 en Belgique et un Allemagne en constituaient le complément

En France ces membres sont pour la plupart réunis dans des sections locales chargées de représenter l'association et d'organiser les manifestations permettant de récupérer des fonds.

Ces sections n'ont pas d'existence légale et elles sont constituées de membres liés par une certaine proximité géographique. Les sections les plus importantes se situent par ordre d'importance en nombre de membres, dans la Sarthe ( Section la Ferté Bernard / Cormes),dans la région parisienne (Section Nanterre/Ile de France), dans le Pas de Calais (Busnes près de Béthune) et dans l'Oise (Bailleul sur Thérain près de Beauvais)

Le fonctionnement de l'association est assuré exclusivement par des bénévoles, membres de l'association. L'association fait aussi appel régulièrement à des bénévoles extérieurs à l'association afin d'assurer en particulier les opérations de chargement de container et lors des manifestations.

Au delà des organes légaux de toute association en France, AG, CA, bureau, l'association ESPOIRS s'est doté de 3 Pôles de Compétences (Juridique, Informatique, Communication et Relations Publiques) ainsi que de 5 BRanches Opérationnelles chargées chacune du développement de leurs activités (Aide à la Scolarisation et Activités Péri-scolaires, Aide aux Organisations, Santé Publique, Formation et Insertion Professionnelles, Relations Partenariales)

L'AG de notre association a aussi validé la mise en place d'une organisation de droit sénégalais, sur le sol sénégalais: Fondation ou Association.

Cette création devrait permettre de limiter les procédures de douanes à l'entrée des containers de l'association au Sénégal, de supprimer les frais de douane sur certains matériels qui ne sont pas exonérés, d'assurer notre représentation sur le sol sénégalais et d'encadrer nos membres Correspondants sur place.

La présentation en diaporama synthétise l'ensemble des objectfs, manifestations et réalisations de l'association